AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Ignorants de Davodeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
stefan



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 38
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Je reste ignorant   Lun 14 Nov 2011 - 12:35

On voit bien qu'il y a eu du plaisir à faire ce livre mais au fur et à mesure que l'on voit le labeur quotidien du travail de la vigne, on se demande si le labeur concernant la construction de la bd a bel et bien été effectué. Du coup, cela fait effectivement reportage mais pas initiation et les analogies sont parfois téléphonées. Je rejoins ceux qui trouvent le propos un poil didactique (mais ce n'est rien à côté d'un plan sur la comète). il reste une belle humanité que Davodeau tient à mettre en avant. La place de la bd là-dedans m'a finalement laissé sur ma faim.
Revenir en haut Aller en bas
stefan



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 38
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Sans Alain Passard   Lun 14 Nov 2011 - 12:42

Et pourtant, il y a vraiment des livres de Davodeau que j'ai apprécié...

Le fait que ce livre soit un best-seller annoncé avec un profil taillé pour les dessous de sapin m'a-t-il influencé ?
Le fait qu'avec Alain Passard soit passé avant a-t-il concouru à une certaine lassitude ?
Revenir en haut Aller en bas
Linus

avatar

Féminin Nombre de messages : 427
Age : 51
Localisation : Sous la vierge des aviateurs, suivez la salamandre...
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Lun 14 Nov 2011 - 20:00

C'est vrai qu'au premier de dessin de J.P.G., j'ai fait affraid, mais à celui d'après j'ai retrouvé "le personnage" ! Je dirais qu' un dessin de Gibrat sur deux est ressemblant (et est-ce forcément nécessaire qu'il le soit ?) Mais cet album a surtout le mérite d'être un one-shot, et très bien construit. Davodeau a une impressionnante maîtrise de la narration ! Tout le monde est unanime pour dire qu'il a lu la bd quasiment d'une traite, sans pouvoir s'en extraire, même ceux qui la trouvent trop didactique… Bien que ce ne soit pas une fiction, c'est une belle aventure humaine qui montre les liens entre les auteurs, leur monde, et qui nous fait approcher au plus près de celle du vin… Superphane, tu dis qu'il manque d'irrévérence, mais un chapitre est tout de même intitulé "les buveurs d'étiquette"… Davodeau est diplomate ! et lorsque les pros recrachent tout ce qu'ils goûtent, même les grands crus (qui ne sont pas toujours à la hauteur de nos espérances) nous au moins on n'y est pas obligés Razz
Revenir en haut Aller en bas
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Mar 15 Nov 2011 - 12:34

Linus a écrit:
Je dirais qu' un dessin de Gibrat sur deux est ressemblant (et est-ce forcément nécessaire qu'il le soit ?)
euh oui si il s'agit d'une personne réellement existante, ça me semble quand même un minimum ...


Bon ce détail mis à part, cet album est de très bonne facture mais le dessin de manière générale n'est pas franchement extraordinaire même si il est très agréable à la lecture. J'étais curieux, et il m'a rendu encore plus curieux, c'est un très bon point pour ce genre d'album à mon avis.
De plus, je ne suis pas très fan de Davodeau hormis dans ces fictions (genre Lulu femme nue que j'ai adoré).
Les qualités de l'album ne sont pas suffisantes pour faire un sheriff, et c'est quand même de ça que l'on parle !


_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3071
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Mer 16 Nov 2011 - 18:58

ah ben si, je pense que les qualités de l'album sont largement suffisantes!
Graphiquement, on sent effectivement une certaine urgence sur certaines planches,
mais l'ampleur du projet est tenue de bout en bout, avec quelques longueurs,
mais le sujet, la façon de le traiter, tout cela est bien tenu, et parfois captivant.

Je n'y trouve pas mon compte totalement, dans le sens où l'initiation croisée est surtout vue d'un côté, l'autre n'en étant qu'un écho lointain, et du coup moins développé dans le livre.

Le souci, c'est qu'il y a un concurrent sérieux à cet album.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Mer 16 Nov 2011 - 19:21

J'appellerais bien ça "le syndrôme de l'andouillette" ! Une envie irrépressible de déguster un p'tit blanc sec, là-toussuit'maint'ant, en refermant ce bouquin !

... que j'ai emprunté tout essprès une veille de RTT me disant, vu l'épaisseur de l'objet et vos précédents commentaires (" trop didactique"), qu'il me fallait du temps devant moi, et du courage, pour m'attaquer au morceau. Car la viticulture, pfff, oui mais bon.

Et du coup j'étais drôlement contente de l'avoir, tout ce temps, car je me suis vraiment régalée au fil des pages !

Parfois bavardes, parfois tout en non-dits, ou simplement contemplatrices. Avancer dans la lecture au fil des saisons m'a beaucoup plu, tout comme les découvertes que j'ai partagées (dans tous les domaines car en matière d'ignorance, pardon, mais j'en connais un rayon !) avec les deux compères. Comme leurs liens d'amitié semblent déjà solidement tissés depuis un certain temps, les échanges entre eux coulent de source, complices, et ce sont vraiment leurs étonnements qui ont la part belle.

J'avoue ne pas être convaincue par les dessins de visages, pas plus que dans Lulu femme nue, mais la force de l'album est ailleurs, dans le rythme, je crois. Dans l'accompagnement. En tout cas c'est un bien beau moment de partage auquel nous sommes conviés dans ces pages ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2290
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Sam 19 Nov 2011 - 10:40

Et pour tous ceux qui doutent encore, une petite interview .
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Sponsz
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 847
Age : 115
Localisation : Bordurie
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Sam 19 Nov 2011 - 17:21

Bonne lecture, vastes sujets, et passionnants.
On ne peut s'empêcher de trouver sympathiques les choix de vie des divers protagonistes. Du coup, dans les échanges on n'échappe pas toujours à l'enfoncement de portes ouvertes. Et les dialogues sonnent parfois un peu faux, trop écrits, comme dans un certain cinéma humaniste et didactique qu'on nous emmenait voir au patronage.
Au final, on n'a survolé que d'assez loin la bande dessinée et la viticulture, on a pris des positions finalement très consensuelles (forcément). Bref c'est pas mal mais ça manque un peu de contradiction, de méchanceté et - osons les grands mots - de dialectique.
Revenir en haut Aller en bas
Zizou81

avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 36
Localisation : Clermont -Ferrand : Capitale des volcans, de la joie de vivre et des bonnes soirées entres ami(e)s.
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Lun 21 Nov 2011 - 18:59

moi aussi çà me donne envie de le lire et de le boire.
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Jeu 24 Nov 2011 - 21:10

Bon...c'est une bonne lecture, incontestablement. Il y a la découverte autour des métiers de la BD et du vin, qui pour un "novice" comme moi, m'a appris des choses. Pour en avoir discuter avec des personnes connaissant la vigne, tous m'ont dis et confirmé en effet avoir retrouvé des souvenirs, une retranscription proche de ce qu'ils avaient pu connaitre.

Seulement, comme le souligne très justement Colonel Sponsz, ça reste trop "gentil" et ça n'enfonce pas vraiment de portes. Alors bien sûr, ça donne envie d'aller battre la campagne et de tailler les vignes ! Qu'il est bon de savoir qu'il existe de bons petits viticulteurs si charmant et si proche de la nature...et que dire du monde merveilleux de la petite édition !

Mouais...cette franche convivialité où "tout l'monde il est beau, tout l'monde il est gentil" m'a un peu agacé à la longue...en tout cas, c'est pas le monde que je côtoie tous les jours...C'est un peu comme si on nous présentait "la chose" sous son meilleur angle, son meilleur aspect, en occultant finalement la part plus "conflictuelle" qui se trouve dans chaque associations, aventures humaines...de fait au final, ben il manque quelque chose...

Le dessin quant à lui m'a un peu déplu finalement à la longue. Je ne saurais trop l'expliquer, mais à la fin, je sais que j'ai survolé certaines planches en faisant beucoup moins attention aux détails du traits.

Toutefois, cela reste une très bonne lecture, agréable et qui mérite d'être partagée.
Revenir en haut Aller en bas
samoe55

avatar

Masculin Nombre de messages : 179
Age : 45
Localisation : loin
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Ven 25 Nov 2011 - 16:28

J'ai également passé un moment agréable à la lecture de ce livre...
Mais au bout du compte je n'en ai pas retiré grand chose...
Comme un manque, un approfondissement sur le sujet inexistant...
Ce qui est certain par contre c'est que Davodeau est un bon raconteur d'histoires...
Revenir en haut Aller en bas
wijbick

avatar

Féminin Nombre de messages : 215
Age : 35
Localisation : clermont city
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Mar 29 Nov 2011 - 14:36

Les méchants les mechants...ben ouais y'en a pas trop dans cette histoire, ou du moins dès qu'il y a esquisse d'un conflit potentiel, il est esquivé, mais bon.
J'avoue que ça ne m'a pas gêné, dans ce recit, j'ai vu avant tout le portrait de gens qui AIMENT leur travail et qui le font avec passion.
Davodeau aurait pu travailler avec un autre paysan qu'un vigneron, c'est la manière qui prime au final dans ces portraits. Le metier et sa valeur
Je ne dit pas qu'on ne parle pas de bd ou de vin, j'en ai appris beaucoup aussi et puis j'aime la bd qui parle d'elle même aussi...
J'ai trouvé ça bien ecrit, certes très ecrit mais bien ecrit et c'est sans doute ce qui donne ce rythme efficace a l'ensemble. Je l'ai lu avec plaisir, sans m'ennuyer
Je n'aime la dessin de Davodeau non plus, je le trouve un peu fade, la narration est très simple mais ça fonctionne.
Un beau livre, une belle edition

Revenir en haut Aller en bas
http://clairewijbick.blogspot.com
CHoCo

avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Mer 30 Nov 2011 - 17:16

Très intéressant et instructif, en tant que réel ignorant en la matière et faisant partie de ces gens qui n'aiment pas, et/ou n'arrivent pas à apprécier le vin sous toutes ses formes j'ai beaucoup aimé la façon avec laquelle on nous fait entrer dans le monde de la viticulture sous certains de ces aspects.
Je dis certains car ce qui fait malheureusement défaut à cet ouvrage pour moi, c'est que comme l'on souligné plus haut certains d'entre vous, tout à l'air trop beau et trop accessible.
En fermant cet ouvrage, on peut limite se dire, qu'avec un bon fond et un respect envers la nature, énormément de courage et de bonne volonté, de l'organisation et un mental d'acier on peut tous devenir des vignerons d'un jour, d'une année ou d'une vie...

Même si certaines difficultés du métier sont évoquées, je pense qu'on passe à côté du vrai fond, qui aurait pu donner plus d'envergure à cette BD.

Pour moi l'humanité qui pourrait se dégager de cet ouvrage aurait pu naître grâce à l'évocation des combats menés pour arriver à un tel résultat.
La vie est faite de hauts et de bas, et sans les moments un peu plus durs, difficiles, voire à la limite de l'impossible à surmonter on n'acquiert pas cette force, cette endurance, cette confiance qui nous permet de surmonter les aléas et revers de la vie (baisses de moral, intempéries à leur désavantage, douleurs physiques, concurrence, actes de vandalisme... etc)
Et cela est grandement dommage que l'on ne nous montre pas cela de la part des protagonistes.

Aussi le côté édition est beaucoup moins développé et souffre des mêmes manques que je cite au-dessus.

Je n'ai pas grand chose à redire au niveau des dessins, sans être éblouissants, cela reste convenable et ne dérange pas pour la lecture.
Cela dit malgré les défauts évoqués j'ai passé un agréable moment en lisant cette BD.
Revenir en haut Aller en bas
Mémère
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 994
Age : 47
Localisation : Brenat
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Jeu 1 Déc 2011 - 11:57

Un très bon moment pour moi aussi avec cette BD et même si j'aime le vin et la BD, pour l'un comme pour l'autre je suis un peu moins ignorant à la sortie de cette lecture, que j'ai lu d'une traite sans tomber dans l'ennui ou la lassitude.
Pour le dessin, c'est vrai que c'est dommage que la qualité des persos ne soit pas à la hauteur de celle des décors, car il y a quand même de très belles cases et souvent une atmosphère bien rendue.
Certains trouvent l'ensemble trop mielleux et consensuel, bof, ça ne m'a pas gêné.
Par contre j'ai trouvé que la narration est plus tournée vers l'aspect viticole et moins vers le côté BD alors que j'aurais volontiers vu un équilibre un peu plus ajusté entre les deux.
Bon, lorsque je vais faire un tour du côté Angevin, je chercherai à dégoter Richard LEROY pour ramener si possible quelques cartons car ma seule frustration à la sortie de la lecture c'est de ne pas pouvoir me faire une idée de sa production.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2595
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Ven 23 Déc 2011 - 9:20

Citation :
Bonjour à tous,

Depuis la publication des Ignorants, vous êtes de plus en plus nombreux à contacter Richard Leroy pour (tenter de) lui acheter du vin, ou simplement pour lui parler. Son téléphone chauffe un peu. Pour préserver sa tranquillité, je vous propose de privilégier les mails, que vous pouvez lui envoyer via mon site internet (http://www.etiennedavodeau.com/), en précisant en objet "À l'intention de Richard Leroy". Je m'engage à lui transmettre. Merci pour lui.

ED

PS: Mais je vous préviens: par mail ou par téléphone, lui acheter du vin devient difficile :-)
Etienne Davodeau, auteur de bandes dessinées

La BD , vecteur de popularité Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 36
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   Ven 23 Déc 2011 - 10:08

Et voilà comment un petit producteur bio va se retrouver à devenir un gros exploitant pollueur à cause de sa renommé Razz

Encore un exemple des ravages de la BD dans le monde lol!
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 948
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: délicatesse ...   Dim 2 Déc 2012 - 19:58

Juste pour vous faire très très très envie rabbit : notre voisin, amateur éclairé en matière de vins, à qui j'avais prêté Les ignorants, m'a remerciée de la plus jolie manière hier soir, en nous servant à l'apéritif une bouteille du domaine Leroy ( les Noëls de Montbenault 2010 ) dégottée chez un caviste parisien (c'était la dernière !).

inutile de vous dire que ce fut une superbe dégustation, alors .... MERCI JULIEN !!!!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2290
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: veinarde !   Lun 3 Déc 2012 - 15:38

On a les voisins qu'on mérite !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Ignorants de Davodeau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Ignorants de Davodeau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les Ignorants de Davodeau
» Les reportages d'Etienne Davodeau
» Les ignorants d'Etienne Davodeau
» Rural de Davodeau.
» Lulu Femme Nue de Davodeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: