AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ursula de Bernard vs La comtesse Éponyme de Sfar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4742
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Ursula de Bernard vs La comtesse Éponyme de Sfar   Lun 5 Sep 2011 - 16:08




Fred Bernard aime les femmes.
Fred Bernard comprend les femmes.
C'est peut-être son côté féminin qui s'exprime dans ses bandes dessinées, toujours est-il que quand Lily, Cléo ou Ursula prennent la parole, elles séduisent pour ce qu'elles sont, par leur folie, leurs aptitudes ou inaptitudes, leur charme, leurs échecs ; leur humanité. Bernard s'immisce avec timidité dans leur intimité et ne proclame pas haut et fort des généralités. Il fait parler un individu.





Sfar est un mec.
Un vrai mec.
Et quand une femme s'exprime à travers ses bulles, c'est avec toute l'assurance, la certitude et les phantasmes d'un mec. En ajoutant à ça le côté écriture automatique dont il est coutumier.
De la bd de mec, quoi, qui rejoint de loin en loin les parutions un tantinet phallocrates que l'auteur doit certainement dénoncer mais dont il s'approche parce que, bien qu'il doive s'en défendre, il raisonne comme un mec.

Deux parutions, un peu les mêmes thèmes (même si Sfar prétend traiter d'esclavagisme, bibliographie à l'appui), et des chiens.
Vous avez compris où mon cœur se situe. Qu'en est-il du vôtre ?

Pour le bonheur de l'œil, quatre pages sensuelles de Bernard :









Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2303
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Ursula de Bernard vs La comtesse Éponyme de Sfar   Mer 7 Sep 2011 - 15:39

Le Sfar, j'avais même pas envi de le lire. C'est un tord, je sais, il faut être curieux mais j'ai l'impression de déjà savoir ce que je vais y trouver (grosso merdo quoi !) !!!!

Par contre, au cours de sa dédicace, l'an dernier, Fred Bernard nous avait dit s'éclater avec ses crayons de couleur. C'était évident d'ailleurs, il n'avait pas besoin de préciser, ça se sentait !!!!! Par conséquent, les quelques très belles pages postées ci-dessus peuvent donner un léger avant goût de l'explosion de couleurs contenue dans son livre. Le dessin m'a tellement captivé qu'il faut que je le relise pour pouvoir vous parler de l'histoire.... mais faut-il vraiment en dire plus. Je ne sais pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2618
Age : 39
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Ursula de Bernard vs La comtesse Éponyme de Sfar   Mer 7 Sep 2011 - 17:10

Je n'ai pas d'avis , je n'ai lu aucun des deux , néanmoins , il y a une couverture très belle et une autre ... euh comment dire confused
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2303
Age : 50
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Ursula de Bernard vs La comtesse Éponyme de Sfar   Dim 25 Sep 2011 - 16:14

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur Sfar même si on a l'impression d'en savoir trop parfois ! C'estici.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ursula de Bernard vs La comtesse Éponyme de Sfar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ursula de Bernard vs La comtesse Éponyme de Sfar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» George Bernard Shaw (1856-1950)
» Bernard (Stetten) Jean [Illustrateur
» Goldorak, Bioman et Bernard Minet en live!!
» La comtesse de Ségur
» Les Hauts de Hurlevent (opéra de Bernard Herrmann)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: