AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Polina de Vivès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Polina de Vivès   Dim 13 Mar 2011 - 11:30




Bastien Vivès réalise enfin le livre qu'on attendait de lui. Tant de talent, décliné dans un renouvellement constant des approches graphiques, ne pouvait rester éternellement confiné dans l'exigüité de mièvreries post-adolescentes.
Avec le thème de la danse, il tient un sujet à travers lequel son aisance à rendre le mouvement s'exprime avec force et liberté. On pense au Blutch de Vitesse Moderne dans l'inspiration chorégraphique ; on pense à Baudoin dans le contraste entre finesse de la plume et épaisseur du pinceau. Mais ça reste du Vivès : crayon de couleur, palette graphique ou encrage jeté rehaussé de fond gris comme c'est le cas ici, son style est reconnaissable entre mille.
Comme le souligne fort justement le sticker apposé en couverture (une fois n'est pas coutume), c'est bien de grâce dont il s'agit.
Vivès a choisi de ne s'écarter à aucun moment de son sujet, la trajectoire d'une apprentie danseuse devenue étoile, tiraillée entre un enseignement radical et un autre qui repose sur l'épanouissement individuel. Le récit très elliptique, qui s'étire sur une vingtaine d'années, est construit selon un seul axe, celui du rapport de Polina à la danse, comme si la webcam fixée sur la jeune fille ne devait jamais quitter les salles de répétition ou de spectacle, les vestiaires. Débarrassé de scories, il va a l'essentiel ; Polina se construit sous nous yeux et, au gré des difficultés, prend peu à peu de l'envergure. Considérer le personnage par le prisme de son activité principale est très intelligent et permet d'aborder sous un bon angle la seule question que pose l'auteur, celle de la finalité qu'il y a de s'impliquer dans l'art.
Émotion graphique, émotion empathique, certaine pages sont à tomber. Je pense en particulier aux deux qui mettent en vis-à-vis Bonjinski (le premier véritable professeur de Polina) selon la vision qu'en a la Polina enfant confrontée à une réalité qu'elle finit par admettre et nous révéler. Sur la page de gauche, Bojinski apparait avec une barbe toujours très noire et la fière allure de ses quarante ans; sur celle de droite, on réalise en même temps que Polina qu'il est un homme usé dont les traits se sont creusés et les cheveux et la barbe ont blanchi.
Seul regret, aucune correction ne semble encore une fois avoir été correctement effectuée et certaines fautes ahurissantes (participe passé au lieu de l'infinitif) viennent polluer la lecture. Mais sachons passer outre en ne retenant que l'aspect principal de l'œuvre : Polina est une bande dessinée rare comme il ne s'en crée qu'une poignée par an ; je parie ma selle et mes bottes qu'elle va faire du chemin (avec des réimpressions corrigées).





Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 37
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Dim 13 Mar 2011 - 13:33

J'ai commencé de le lire ce matin, et tout ce que je peux dire c'est que pour l'instant c'est vraiment excellent !!
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Dim 13 Mar 2011 - 14:33

C'est vrai, c'est un magnifique ouvrage. Le goût du chlore m'avait déjà conquis tant par l'ambiance que dans la façon de dessiner les corps hors et dans l'eau. Et je ne trouvais pas du tout l'histoire (l'esquisse d'histoire devrait-on dire !) mièvre mais au contraire très touchante, me renvoyant aux premiers tourments adolescents. Le lieu de la piscine me semblait tout à fait correspondre au thème choisi (avez-vous vu Naissance des pieuvres ?)
Vivès, comme le disait Nicrotte, c'est celui qui dessine le mieux les corps. Les corps en mouvement, ajouterai-je. J'adore, par exemple, les pages où Polina répète avec Adrian après sa blessure. Si le goût du chlore avait un goût(!) d'inachevé, ce n'est pas le cas ici. Les coquilles sont à regretter c'est vrai... Espérons que nous pourrons quand même débattre du livre le mois prochain sans se focaliser sur ce malencontreux détail !

Ce qui est par-dessus tout formidable, c'est que d'un coup, mon "univers" et celui de Murena se sont rapprochés... cheers
Revenir en haut Aller en bas
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Lun 14 Mar 2011 - 12:56

Totalement conquise et pas forcément juste par le sujet de la danse.

Comme le dit Fred, le thème est ici la démarche de l'artiste, la recherche, le doute et le renouvellement inhérent et nécessaire à toute créativité...

Ce livre est toute en dentelle, c'est superbe et subtil, les silences et les corps deviennent le moyen de communication principal. Ici le sens et la sensation font place à l'intellect, même si le livre est très intelligent, je n'ai eu l'impression que de le ressentir.

Un très grand plaisir!!
Revenir en haut Aller en bas
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 37
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Mer 16 Mar 2011 - 0:51

Excellent !

cheers cheers cheers

Beaux dessins, beaux dialogues, personnages bien travaillés, une histoire bien maitrisé sur un thème original.

Force, douceur, sensualité, douleur, bref, une palette d'émotions remarquablement utilisés par l'auteur, tant par le dessin que la narration.

Que dire d'autre sinon que c'est une très belle découverte à ne pas manquer !!
Revenir en haut Aller en bas
tib
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 404
Age : 42
Localisation : clermont ferrand
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Jeu 31 Mar 2011 - 21:22

MA..GNI..FIQUE ... I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Vraiment très séduis par l'émotion et la beauté du dessin, un serieux candidat pour cette année c'est sur
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Pierrick

avatar

Masculin Nombre de messages : 860
Age : 33
Localisation : Billom
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Ven 1 Avr 2011 - 19:47

C'est un album très prenant sur la quête intérieur de chacun. Pendant une période de vingt, le lecteur suit la progression de Polina dans l'univers de la danse, avec la recherche du personnage principal : "pourquoi dansez-vous, Polina ?"
De l'univers de la danse, on peut imaginer des transcriptions dans tous les domaines. A partir de, même sans rien connaître de l'univers des ballerines et des tutus, on se fondra dans le quotidien de Polina.

Sous son trait à-priori austère, Bastien Vivès ne s'attarde en fait pas du tout sur les histoires de frou-frou et de camaraderies, sinon pour développer le message essentiel, le travail de la grâce et de l'élégance, les efforts pour y parvenir.

L'album insiste beaucoup sur les relations maître-élèves. Des quatre étapes de sa carrière, tel que décrit dans le livre, on retrouve le doute, la pression que peuvent faire peser les professeurs ; l'influence et leur vision artistique qu'ils souhaitent communiquer.

L'auteur s'est inspiré de la carrière de Polina Semionova, que vous pourrez découvrir dans le clip suivant :
http://www.youtube.com/watch?v=JH8JkGFZXAQ
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3089
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Mar 5 Avr 2011 - 21:22

fred a écrit:
Seul regret, aucune correction ne semble encore une fois avoir été correctement effectuée et certaines fautes ahurissantes (participe passé au lieu de l'infinitif) viennent polluer la lecture.

je n'en ai vu que deux, sur deux cents pages... ça va nécessiter une deuxième lecture !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mullerman

avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 29
Localisation : Le YEP - Clermont Ferrand
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Dim 10 Avr 2011 - 11:31

Je suis d'accord avec Fred, la correction n'a été que trop négligée ...
Des fautes d'accords pourraves qui ruinent la beauté et la légèreté de Polina et de son aventure.

Dommage ...
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Mer 13 Avr 2011 - 20:54

Les mots me manquent.
J'en attendais beaucoup, c'est encore plus.
Bien au delà de la danse, bien plus fort que les liaisons humaines, au dessus de la relation professeur élève, on nous parle de la vie toute entière. A travers le mouvement des corps et des esprits, Bastien Vivès touche à l'universel d'une existence. Et tout passe par ce dessin sublime.
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3089
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: pareil   Jeu 14 Avr 2011 - 7:13

j'en attendais aussi beaucoup (trop) et j'en ai eu assez...
effectivement, belle histoire de vie. L'album est souvent (un peu trop) dans la retenue, ce qui confère au personnage une aura intéressante.

j'ai besoin de le relire pour avoir les idées claires, et ça me semble un bon signe.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mullerman

avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 29
Localisation : Le YEP - Clermont Ferrand
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Jeu 14 Avr 2011 - 10:22

Mises à part les erreurs d'orthographe,
je trouve particulièrement intéressantes les ellipses temporelles qui nous permettent de se centrer uniquement sur certains événements de la vie de Polina.
On reste dans la légèreté.
Rien n'est dit et tout est dit.
Je vais la relire en corrigeant les erreurs et ça devrait aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas
botachris
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 453
Age : 58
Localisation : Saint Sauves d'Auvergne
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Ven 15 Avr 2011 - 7:28

J'ai apprécié Polina , le dessin suggère à merveille les émotions et les mises en situation accentuent les moments importants de la vie de la jeune danseuse . Du grand art question dessin
Question histoire par contre rien de bien extraordinaire , la vie et les doutes d'une jeune danseuse , ses choix de vie et de carrière ensuite, la réussite et la réconciliation avec le vieux prof abhorré et aimé en même temps en happy end classique quoi
Mais tellement bien mis en scène par le dessin de Vivés
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Nicrotte
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 507
Age : 39
Localisation : pas loin de chez BenBecker
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Ven 15 Avr 2011 - 19:23

J'admire sans réserve le dessin de Bastien Vivès depuis le Goût du chlore. Mais là même l'histoire est passionnante et traitée avec virtuosité. Dire que ce gosse a 27 ans...
Attention tout de même à ne pas tomber dans le systématisme de cette palette graphique que tu sembles tant aimer cher Bastien. Putain comme je me la pète, je m'adresse directement à l'auteur. Sinon Bastien, pense à prendre du pain !
Revenir en haut Aller en bas
fufman
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 38
Localisation : clermont-ferrand
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Mar 19 Avr 2011 - 15:16

Bon et bien je suis passé complétement à coté je saisi les arguments de tout le monde mais tout ça ma fait penser à "Forest Gump" (film niais au possible) dont la phrase fétiche résume bien Polina "la vie c'est comme une boite de chocolat on ne sait jamais sur quoi on va tomber" . Alors je pourrais en mettre une tartine supplémentaire à la fufman (bien que ce soit diversement apprécié ces temps-ci par le jury Crying or Very sad ) mais je pense que la comparaison avec Forest Gump est suffisante
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Mar 19 Avr 2011 - 15:51

Moi ça m'a évoqué "Flashdance" et "Dirty dancing" : mais je suis un fan hardcore de Jennifer Beals et de Patrick Swayze...
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 962
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Jeu 21 Avr 2011 - 17:47

Autant le goût du chlore m'avait profondément emmnuyée, autant Polina a su capter mon attention... mais mon émotion, pas tant que ça, chose étrange.
Le dessin est parfait, la grâce est vraiment là : dans ce dessin moins académique mais d'une force indéniable. Pour moi c'est le grand intérêt de Polina, le scenario passe au second plan, il est là pour servir de support à ce fabuleux coup de crayon.

sinon, Capitaine, tu pourras demander à Bastien de prendre aussi des croissants, steplé ?
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: chef d'oeuvre   Sam 23 Avr 2011 - 14:18

Que rajouter de plus ? , comme le soulignait Fred , le sticker habituellement un brin racoleur a tout son sens ici , quelle grâce , le trait de Vivès dessine le mouvement avec une virtuosité qui n'a peu d'égale , l'histoire est passionnante , le récit est fluide et les messages transmis nombreux.
A travers le destin de Polina , on voit que la vie est faite de chemins , le talent , les envies et parfois même le hasard , nous aidant à prendre les bonnes directions , et quand un mauvais choix est pris , il est important de refermer la boucle.

Le livre est également magnifique , et ce petit dessin sur la tranche , quelle riche idée de la part de l'éditeur , c'est du plus bel effet dans nos bibliothèques.
Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Mer 27 Avr 2011 - 18:22

Un joli récit... Un dessin certes élégant... mais j'ai vraiment du mal avec le "style Vivès"... Bref, une agréable lecture... Je suis néanmoins surpris de l'engouement du jury à son égard... Peu inspiré je suis d'ailleurs... Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3089
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Mer 27 Avr 2011 - 18:52

c'est pas l'emballement promis non plus...
je m'attendais à beaucoup trop sans doute ; néanmoins, Polina reste au dessus du lot ce mois-ci.
Je vote pour.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierrick

avatar

Masculin Nombre de messages : 860
Age : 33
Localisation : Billom
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Sam 30 Avr 2011 - 14:02

J'ai envie de revenir sur un des enseignements du livre (c'est le cas de le dire). Finalement, Polina commence par apprendre pour mieux détruire cet enseignement et devenir elle même. C'est un des fondamentaux de la vie : nous allons tous à l'école, où nous apprenons les mêmes bases. Parfois, nous ne comprenons pas le sens de l'enseignement. C'est ensuite, au moment de nous affirmer, que nous comprenons que cela servait à éveiller qqc en nous, à posséder les clefs pour s'ouvrir au monde.
C'est très philosophique. ca résume vingt ans d'une vie en deux heures de lectures. Après avoir lu des interviews de l'auteur, je me suis rendu compte qu'effectivement, la danse pour Polina est transposable pour tout un chacun, dans n'importe quelle discipline et n'importe quelle matière (profession, hobby...)

J'aime ce genre de livres qui ont une force toute particulière. Ils touchent au plus profond. Ils ammènent à réfléchir sur soi même. Ce sont des lectures à plusieurs tiroirs, avec des écritures d'une intelligence incroyable. On peut revenir sur chaque planche, où il y a quelque chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Mémère
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 994
Age : 47
Localisation : Brenat
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Dim 1 Mai 2011 - 8:52

J'ai ouvert "Polina" à peine "Voyage aux îles de la désolation" refermé. Et je dois avouer que j'ai été dérouté par le dessin de Vivès... 1 page.
Puis j'ai été happé par la danse de son crayon.
Beaucoup a été dit, la grâce, l'habilité a retranscrire les corps en mouvements...
Pour ma part, j'ai ressenti beaucoup d'émotions en lisant "Polina" et après m'être tapé les chef-d'œuvres de la sélection des 10 ans que j'avais en retard (merci Fred pour les prêts) j'avais peur que la sélection du mois me paraisse bien fade. Mais Polina est arrivée !
C'est amusant de la retrouver dans ma bibliothèque juste à côté des 2 tomes de "Babydoll diary" de notre ami Grompf
Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: ce texte a sa place ici !   Lun 2 Mai 2011 - 7:07

Je me permets de coller ici le post de Tue-Loup publié dans le sujet "vote de mars" Wink

Tue-Loup a écrit:
Pour moi, POLINA est un Chef d'oeuvre et je m'explique ...

Je suis littéralement tombé sous le charme de ce livre. Je n’avais pas ressenti une telle émotion depuis ASTERIOS POLYP. Quel bonheur de rentrer dans une BD est d’être submergé par l’émotion. Le choix de la danse ne fonctionne pas uniquement comme un prétexte, c’est la seule activité physique qui a comme objectif une maîtrise de la technique à la seule fin de donner à voir, à ressentir de l’émotion.
Cela est magnifiquement rendu dans la planche 160 où Polina montre à Marcus comment faire passer des émotions par la danse. VIVÈS dessine le visage de Marcus qui regarde Polina. Ce choix du champ, sans le contre –champ, donne toute sa force à la scène.

Comme un danseur, Bastien Vivès met sa merveilleuse technique graphique au service de son histoire et de ses personnages et cela touche directement le lecteur (à l’inverse d’Emmanuel Lepage dont la technique tourne à vide …). Beaucoup de choses ont déjà étaient dites sur Polina : le rapport prof-élève, le parcours initiatique de tout artiste, l’aspect autobiographique du livre, sa grande maîtrise narrative, la « magie » avec laquelle Vivès dessine les corps et ses mouvements ; je partage tout cela.

J’ai beaucoup aimé la distance toujours juste entre l’héroïne et le lecteur, tantôt au plus près du corps, tantôt en observateur, d’autres fois noyé dans son environnement. Vivès procède comme un metteur en scène de cinéma et il nous livre une mise en page absolument magnifique.

Il y a dans Polina des planches sublimes. Celle citée par Fred, ou l’on découvre le visage vieillissant de Bojinski (symbole du temps qui passe mais aussi de la filiation artistique) est bouleversante.

Autre planche sublime p.28 : la jeune Polina observe avec appréhension et fascination son professeur. Tout passe par les cadrages, très large au début puis resserrer sur la jeune danseuse. Le regard cherche toujours à observer le maître. Les images fonctionnent comme une spirale.

Dans les planches, 132/133, Vivès capte par son dessin la magie des corps en mouvement. Adrian et Polina répètent dans leur petite chambre pour un duo. Polina reprend après une blessure et elle doit remplacer au dernier moment Sonya.
P.134 : Un couple fait « l’amour sur scène » … Mais
P. 135 : Polina de profil regarde la danse depuis les coulisses.
Cette mise en page transcende le sentiment amoureux naissant et finissant. C’est très fort.

Un dernier pour la route. Planche 177 :Polina vient de retrouver Alexei. Il lui avoue son amour puis s’enfuit…
Polina se retrouve seul dans sa chambre d’hôtel. La page se termine par un dessin de Polina seule dans un grand lit. Difficile de mieux rendre la solitude et de susciter la compassion sans pathos.

Voilà, j’arrête car je crois que je pourrai vous faire tout le livre … Polina je peux l’ouvrir au hasard, je tombe toujours sur un dessin à la beauté sidérante qui me replonge immédiatement dans le cœur du récit.

Dans un message Superphane disait toujours offrir QUARTIER LOINTAIN à ses amis lecteur qui ne connaissent pas la BD. Avec Polina, il aura une alternative remarquable pour un cadeau surprise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
La giraf
Invité



MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Mar 3 Mai 2011 - 14:10

Je viens de finir Polina, et je suis très émue.

Je suis une psychorigide de l'orthographe, et les fautes m'ont fait enrager, mais c'est une BD magnifique.

Par contre, j'ai mal lu où elle ne devient pas du tout danseuse étoile comme indiqué dans la critique ?!

Je suis encore toute retournée par la découverte de Polina.
Revenir en haut Aller en bas
Quilotoa
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 36
Localisation : Loin
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Polina de Vivès   Dim 8 Mai 2011 - 14:40

Magnifique... J'avoue, je suis bluffé. Je n'ai aucune attirance pour la danse mais Vivès a su me toucher, m'émouvoir... Il a du talent, y a pas à dire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Polina de Vivès   

Revenir en haut Aller en bas
 
Polina de Vivès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Polina de Vivès
» POLINA de Bastien Vivès
» Natalia Osipova et Polina Semionova
» Polina Semionova
» Vos danseuses/danseurs préféré(e)s

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: