AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Mèches Courtes de Tillon et Remise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2443
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Mer 2 Juin 2010 - 7:05

premier tome de la Trilogie des Ventres Creux



Il s'agit ici d'une chronique politique qui nous amènera en Amérique du sud, en Afrique et en Europe (de l'est ?).

Pour le moment nous sommes en Amérique du sud, dans la plus pourrie des favelas.
Monteiro est le chef local, il tient d'une main de fer toute la population locale : racket, meurtre, extorsion. Le tout sous le regard bienveillant du pouvoir en place .
La police avide de violence, de massacre, de pouvoir simplement, prêt à fusilier sans procès tout individu "sale". Elle mène une véritable chasse aux "rats".
Fransisco, révolutionnaire qui dirige le "commando rouge". Il sort de prison de prison plus convaincu que jamais de la justesse de son combat, malgré la chute du communisme partout dans le monde (sauf à Cuba, je le concède).
Les petits rats, des enfants sans rien. Abandonnés par leurs parents qui ne peuvent plus les garder, chassés par la police qui en fait un vrai sport.

Les choses vont changer, violemment mais à quel prix ?

_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3089
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Ven 11 Juin 2010 - 20:45

je viens de le finir...

l'histoire a tout pour me toucher, mais je suis resté un peu en marge, tant l'ensemble est entendu depuis le début. Pas de surprise (même si ce ne sont pas les surprises qui font un bon bouquin...), des personnages un peu trop en surface peut-être.
Un dessin nerveux, parfois presque brouillon.

je vais essayer de digérer, et voir ce qu'il en reste (presque envie de le relire, ce qui est plutôt bon signe).
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Sam 12 Juin 2010 - 10:08

C'est un bouquin qui m'a pris au tripe ! C'est sombre, noir, sans espoir, d'une vérité crue qui ne peut pas laisser indifférent. Même les rouges agissent avec l'énergie du désespoir. Chaque personnage se démène comme il peut dans sa vie de merde et les seuls qui semblent s'en sortir sont les pires salauds de la terre. Le plus dérangeant est encore quand on aperçoit les lueurs de la société civilisée à la marge de laquelle nos héros se font dessouder. Deux mondes parallèles qui se dérangent, qui s'ignorent. C'est terrible !
On se laisse forcement prendre à ce jeu de massacre, l'histoire est forte et nous interpelle mais, mon dieu, que le constat est pessimiste !
Les dialogues, dans leur langage particulier, sont magnifique (par contre le lettrage est pas terrible presque trop lisible !).
Le dessin, écorché, est parfait pour décrire cet univers glauque. Les couleurs très travaillées donnent du relief . On sent le soleil quand il y en a, on sent la crasse souvent et les odeurs des décharges...

Une bonne BD bien percutante, bien montée et courageuse, à lire assurément !



….mais un peu cher !
Revenir en haut Aller en bas
eraserhead
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 3089
Age : 43
Localisation : Au beau milieu du Pacifique
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Sam 12 Juin 2010 - 10:11

Joco a écrit:

….mais un peu cher !

très clairement exagéré... !
Revenir en haut Aller en bas
botachris
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 453
Age : 58
Localisation : Saint Sauves d'Auvergne
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Sam 12 Juin 2010 - 20:38

J'aime bien le commentaire de Joco qui résume parfaitement l'atmosphère de cet ouvrage remarquable en tous point , tant par l'ambiance noire et désespérée que par la qualité du reportage qui nous ouvre les yeux sur un monde que l'on soupçonne mais que nous sommes loin de seulement imaginer
Que de dureté , d'absence d'humanité et d'injustice dans ce monde qui pourtant , comme le fait remarquer Joco est à nos portes
J'en ai pris plein la g....
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Nicrotte
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 507
Age : 39
Localisation : pas loin de chez BenBecker
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Sam 12 Juin 2010 - 21:07

Assez peu convaincu par ces Mèches courtes. Un peu trop manichéen je trouve, loin de moi l'idée de me voiler la face, l'horreur systématisée et les humains abjects existent, tout est plausible, mais là on a un peu un condensé qui frise la propagande. Et puis le dessin et les couleurs sont pas beau, ça ça pourrait être intéressant pour dépeindre ce monde misérable et crasseux, mais là je trouve ça juste pas beau.
Houlà j'ai jamais été aussi sévère moi, mais pour qui je me prend?
Revenir en haut Aller en bas
Superphane
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 1756
Age : 45
Localisation : Chamalieres
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Lun 14 Juin 2010 - 17:20

J'aime généralement beaucoup les albums des auteurs "vertige graphique" (Guillaume Long, Kévin Huizenga, Gipi... Au fait avez-vous lu "une histoire populaire de l'empire américain ? formidable, non ?) C'est donc avec un a priori très favorable que j'attaque ce livre.
Un sujet pas facile... et malgré un traitement graphique très soignéje ne me suis pas senti totalement immergé dans l'ambiance... Je suis resté assez loin des personnages (sont-ils trop peu ou mal définis ?) même si l'atmosphère des lieux est souvent très bien retranscrite. Tout comme Joco, je trouve que le choix du lettrage est fort curieux, même si cela reste accessoire...
Une lecture en demi-teinte mais tout de même très recommendable.
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Sam 19 Juin 2010 - 9:13

eraserhead a écrit:
Joco a écrit:

….mais un peu cher !

très clairement exagéré... !

scandaleux même ... Razz

Je partage un peu tous vos avis , donc pour faire simple , oui j'en ai pris plein la gueule , ce livre interpelle , dérange , passionne dans son idéal , dans ses atmosphères.
Mais également , je ne suis pas convaincu totalement , tout ça reste néanmoins très convenu dans la propagande et je trouve la fin , un peu trop vite envoyé , vu l'épaisseur de l'ouvrage et toute la montée d'adrénaline , je m'attendais à plus de densité et de profondeur dans le traitement final.
Revenir en haut Aller en bas
fufman
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 38
Localisation : clermont-ferrand
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Sam 19 Juin 2010 - 10:52

30 de politique sud-américaine en 160 pages noires, dévorantes , poiseuses , malsaines mais diaboliquement réalistes.

J'aimerai avoir l'occasion de lire plus souvent des ouvrages de ce calibre, tant et ceux malgré un coté certes manichéen , cette B.D m'a mis une énorme tarte dans la gueule .

Nous connaissons tous les escadron de la mort fasciste , les barons de la drogue sanguinaires , les idéalistes marxistes qui ont essayé de faire changé la vie politique de l'amérique du sud mais voir tout cela sous le trait nerveux et sanglant de Remise m'a permis de me rendre compte que l'on oublie vite ce qui se passe ailleurs...

Le scénario de Tillon est d'une efficacité rare, il tourmente le lecteur, le laissant à bout de souffle, épuisé moralement à la fin d'un ouvrage magnifique qui va hanter mes nuits pour longtemps...

Je pense tenir mon Shérif du mois
Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Dim 20 Juin 2010 - 13:06

Je connais Fabien TILLON surtout pour ses ouvrages consacrés au manga... et pour ses bons goûts japonais (SAITO, KAMIMURA, TEZUKA, MIZUKI...) !!! Wink
Quelle fut ma surprise de le voir sur la couverture de cette BD... qui fut plaisante par son côté réaliste et critique mais peu originale à mon goût !!! J'ai sûrement dû trop voir/lire de reportages/films/articles sur les favelas et son environnement... Neutral
Mais ne gâchons pas son initiative à travers la BD !!! rabbit
Le dessin ne m'a pour ma part aucunement gêné... Razz
Sinon, tout à fait d'accord avec vous sur un point : 30 euros pour 160 pages, c'est quand même excessif !!! Quelles en sont les raisons ?!! scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
Colonel Sponsz
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 847
Age : 115
Localisation : Bordurie
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Lun 21 Juin 2010 - 22:00

Euh, manichéen ? propagande ?? confused
A-t-on lu le même livre ?
Je veux bien admettre que l'exposé est un peu univoque, mais fallait-il s'attarder sur les éventuels états d’âmes des escadrons de la mort ?
Oui le dessin est un peu pressé, comme si on avait donné 5 minutes à Tronchet pour rendre sa copie, mais j'aurais eu du mal à accepter quelque chose de léché avec une histoire pareille.
Contrairement à Joco et Superphane, j'ai trouvé le choix du lettrage assez intéressant. Pour le reste c'est effectivement déjà vu mais rien de déshonorant .
Revenir en haut Aller en bas
Pierrick

avatar

Masculin Nombre de messages : 860
Age : 33
Localisation : Billom
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Lun 21 Juin 2010 - 23:05

Tillon et Remise nous emmène dans la crasse, la puanteur et la misère des bidonvilles qui ont fait l'Histoire de tant de pays d'Amérique latine. C'est fort, c'est brutal ! Un album qui frappe comme un coup de poing.
J'aime particulièrement ces univers affirmés, si sombres qu'il n'y a pas d'avenir pour les personnages. Rien ne leur est épargné : des morts sordides, une vie de misère, la prostitution, la brutalité des policiers. Puis une lumière dans ces ténèbres, la révolution.

Les Mèches Courtes est un album magnifique, qui traite de beaux sujets, sérieux et émouvant, tout en étant magnifiquement dessinés. Graphiquement, c'est beau ! Il y a de la couleur, et un travail sur la couleur riche et vraiment bien foutu.

Bon après, sur le plan du scenario (au delà de la thématique), je n'ai pas été transcendé. Beaucoup trop de morale à mon goût ! De nombreux sujets abordés, mais finalement, pas en profondeur. Je sais que c'est dur, car il y plus de 130 pages, mais on passe des aspects de la misère des enfants d'une manière brutale.
Néanmoins, c'est traité à chaque fois avec beaucoup de recul, beaucoup de subjectivité. C'est démonstratif, et ça rend l'album beaucoup plus fort. Ca paraîtrait grotesque voire scandaleux de broder une intrigue autour de la prostitution ou même d'en faire une péripétie.
Et d'ailleurs, je pense sincèrement quant l'histoire du père et du fils pointe le bout de son nez. Ou que l'on s'attarde sur l'histoire de la taupe.

Je ne suis pas trop confus ?

Au final, j'ai lu deux histoires en une - c'est pour ça que l'album coûte si cher, study ! Un quais-documentaire suivant les enfants crève-misères des bidonvilles. Et bien sûr la montée d'une révolution, l'espoir qu'elle soulève chez des adultes qui n'attendent pas de lendemains.

C'est un album qui ne pêche jamais dans le sentimentalisme, qui pourra paraître froid et distant, malgré ses couleurs à l'aquarelle souvent magnifiques, hyper bien composées.

Je reste donc un peu réservé sur ce scenario qui défie les règles, s'en dépatouille tantôt avec brio, tout en tombant à l'inverse dans les excès inverses, dans le pathos (le pauvre gus qui joue la taupe, l'histoire du père) ou l'ultra-démonstratif (flics fachos).

Je n'achèterai pas le livre, attendant la suite de la collection pour voir si l'envie me convainc de poursuivre la série. (Trois tomes, c'est court, mais 3 fois 30 No
Revenir en haut Aller en bas
marion
Titulaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
Age : 33
Localisation : le placard aux mangas
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Mar 22 Juin 2010 - 14:42

Que d'éloges sur ce livre qui m'a particulièrement déçu...

Merci Pierrick d'avoir ressenti ce manque de profondeur dans le traitement du sujet, car à lire vos avis je commençais à me dire que j'étais une grosse c...asse.

Bref je m'explique, plusieurs choses m'ont dérangé. Le fil trés décousu de l'histoire d'abord mais surtout ce manque d'explications et de causes. Vous êtes nombreux à vanter le portrait social des favelas mais je n'y ai reconnu que de brefs lieux communs avec la misère universelle de ce monde. On aurait pu placer la scène dans les bidonvilles africains ou sud-asiatiques que je n'aurais pas vu la différence.
Et c'est là que mon vrai reproche arrive, je n'ai absolument pas senti les causes profondes, j'entends culturelles, sociales, historiques spécifiques à la société urbaine brésilienne, et qui, pourtant seules, peuvent expliquer ou ne serait-ce que placer un contexte favorable à une révolution.

La révolution reste un thème extrêmement complexe à traiter, cf les causes que j'énumère précédemment et auxquelles il faut rajouter les causes économiques, politiques, militaires et humaines.
En l'occurrence c'est une révolution qui tombe du ciel, à l'exception peut-être de cette vague référence faite à ce mec qui en souvenir de la grande époque qu'à connu son père, décide d'armer quelques autres compagnons de misère.
Bref si le propos était de parler de révolution, je crois que le sujet est complètement passé à côté.

Je déplore aussi la qualité littéraire de ce récit, au-delà des habitants des favelas dont on peut comprendre le langage médiocre, mais j'ai eu l'impression que finalement tous les personnages étaient des analphabètes.

Non content donc de me laisser une sensation de vide quant aux idées exprimées, je me suis également fais mal aux yeux à déchiffrer cette langue si mal habile.
Bref je rappelle quand même, que je ne souhaite pas dresser un réquisitoire contre cet bd mais il me semble qu'il ne suffit pas de parler de misère et de révolution pour traiter le sujet avec profondeur et faire évoluer l'état d'un tel débat pour chaque lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
wijbick

avatar

Féminin Nombre de messages : 215
Age : 35
Localisation : clermont city
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Jeu 24 Juin 2010 - 22:10

J ai quand même été prise par la lecture de cette bd
Oui malgré le coté un peu caricatural des personnages
Même si ça va vite, ce recit nous rappelle comment et dans quelle situations des armés rouges se mettent en place et pourquoi...C'est vraiment la misère et je ne crois pas que l auteur soit extrême en allant au bout de l horreur...c est triste mais c est une réalité...Je regrette que le sujet soit traité un peu simplement, le recit est fort mais ne fait que portraiturer de manière un peu caricatural ce qui se passe la bas (genre le bougeaois qui serre sa femme dans ses bras devant le terroriste armé en disant " c est ma propriété" ...)
Aïe aïe aïe...le lettrage c est terrible...ça ne colle pas du tout au dessin...
Un dessin que je trouve plutôt moche ( même si le coté brouillon va de paire avec le récit) et des couleurs assez laide...Bon après les gouts et les couleurs ça ne se discute pas, ce n est que mon ressenti
Dans le même genre j ai préféré mille fois " l enfer est pavé de bonnes intentions" de gilbert hernandez dont je vous conseille chaleureusement la lecture, surtout a ceux qui aime les récit réalistes, durs, ou l homme se trouve dans un monde ou il ne vit pas mais ou il survit...

Revenir en haut Aller en bas
http://clairewijbick.blogspot.com
wijbick

avatar

Féminin Nombre de messages : 215
Age : 35
Localisation : clermont city
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Jeu 24 Juin 2010 - 22:13

Et oui l album coute hyper cher!!
Revenir en haut Aller en bas
http://clairewijbick.blogspot.com
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 961
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Sam 26 Juin 2010 - 14:56

Blam ! Voilà un album qui claque ! Coup de feu, coup de poing, coup de couteau, coup d'état...

Les mèches courtes, celles de ces petites vies sitôt allumées sitôt en cendres, ou celles des explosifs comme seule réponse à la misère cannibale ? Un album où l'expression "espérance de vie" prend puis perd tout son sens.

Un peu à la manière des "derniers jours d'un immortel" j'ai trouvé ici une telle cohérence entre le propos du récit, le dessin (pouvait-il être soigné et léché dans ce contexte?), les couleurs si claires (pour un thème si noir), le langage des personnages, (allant à l'essentiel, au sens premier, à l'urgence), et le lettrage ( très habilement "deshumanisé") que franchement j'en suis restée sur le cul.
Lu un soir de manif , il a même pris une saveur un peu plus piquante(toutes proportions gardées ! rabbit ) !

Oui, on reste loin des personnages, c'est une histoire sans héros auquel se raccrocher pour qu'il nous guide plus avant, en sécurité. Comment être proche de ces enfants qui ne font que passer ? De ces adultes qui finissent cadavres dépouillés et lapidés post mortem, par jeu ? De ce vieillard qui s'en va dans la douleur mais avec soulagement ? De ce père désespéré qui jette son fils aux lions...

Au contraire de certains d'entre vous je n'ai trouvé aucun espoir, à aucun moment, dans ce récit. On sait que ces mômes livrés à eux-mêmes n'ont pas d'avenir. On sait dès le départ qu'il n'y a rien à attendre de ceux qui sont arrivés à l'âge adulte, car cette survie s'est faite aux dépens de leurs semblables. On sait que la révolution sera tuée dans l'oeuf, on sait où sont les plus forts. On sait qu'il n'y a plus qu'à attendre le dernier coup de pince du crabe pour être délivré de la misère reçue en héritage.

Beaucoup plus fort qu'un appel à la révolution, j'ai surtout lu le constat terrible et accablant de la condition de ceux qui ont le ventre vide, car effectivement, au départ, vivre, c'est manger. Après, on peut envisager aussi de pouvoir se défendre, ne plus avoir peur. D'avoir un toit. Et ensuite seulement, on peut commencer à réfléchir à sa condition, ce qui est le point de départ pour tout le reste.

Faire en sorte que les ventres restent vides, ou emplis seulement de terreur, de génération en génération, c'est aussi empêcher ceux-là de réfléchir, et d'agir efficacement pour leur salut et celui de leurs enfants.

Oups, pardon d'avoir été si longue ! Je vais stopper là ma logorrhée bien qu'il y ait encore beaucoup à dire, mais en résumé, heu : ... j'ai aimé !

Revenir en haut Aller en bas
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4726
Age : 49
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: désolé   Lun 28 Juin 2010 - 18:48

Si le sujet en lui-même est poignant, une grande maladresse d'ensemble vient à le desservir. Après une entame plutôt réussie, la seconde moitié du volume part dans tous les sens et se vautre dans les poncifs révolutionnaires. Les scènes se succèdent à toute allure, aucune n'est vraiment aboutie. On dirait que le dialoguiste s'écoute parler, lancer des sentences, et passer rapidement à une autre scène. Je n'ai pas senti de maîtrise narrative, je n'ai pas été accroché, plutôt le contraire, ce qui est un comble dans un contexte aussi dramatique.
Le côté jeté du dessin est peut-être voulu pour "humaniser" l'abject, je ne sais pas. En tous cas, il ne m'a pas touché, pas plus que la mise en couleurs et le lettrage...
Sur le sujet, je ne saurais que trop vous conseiller Juan Solo et Cuervos.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
Murena

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 37
Localisation : quelque part au milieu de l'infini c'est absurde parce que l'infini n'a pas de milieu
Date d'inscription : 12/10/2009

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Lun 28 Juin 2010 - 18:57

Je suis d'accord avec Fred.

Je ne savais pas trop comment trouver les mots justes pour expliquer mon ressentis sur cette BD et l'explication de Fred vient d'y remédier.
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 961
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Mar 29 Juin 2010 - 16:35

Je suis pas d'accord avec Fred. Suspect

... que je trouve bien sévère ! (notamment quand tu dis que le dialoguiste s'écoute parler ?)

Je n'ai pas l'impression que les auteurs aient voulu nous livrer un documentaire construit et argumenté, références historiques et scenario ficelé à l'appui, sur la révolution/les gosses des rues/la vie dans les bidonvilles. Si tel était leur but effectivement c'est loupé, et je comprends qu'on soit déçu si l'on a entamé la lecture dans ce sens-là.

Mais pour l'énergie qui sort de ces pages, pardon, ya rien à redire. Et si ça part vite et dans tous les sens, c'est peut-être de l'entropie, mais ça reste de l'énergie quand même. Et c'est comme la liberté, toujours bon à prendre !

Nanmaiho Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
remise
Invité



MessageSujet: merci   Mar 6 Juil 2010 - 20:27

salut à tous ! je suis le dessinateur merci pour vos messages et vos impressions, cest cool, merci de nous avoir lu...
Revenir en haut Aller en bas
Pierrick

avatar

Masculin Nombre de messages : 860
Age : 33
Localisation : Billom
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   Mar 6 Juil 2010 - 20:41

Merci de venir nous voir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Mèches Courtes de Tillon et Remise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Mèches Courtes de Tillon et Remise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Mèches Courtes de Tillon et Remise
» Cérémonie de cloture et remise des prix
» Les mèches brésiliennes !!!
» Histoires courtes
» [AIDE] Remise en état d'origine apres flash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: