AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Septembre en Attendant, de Alissa Torres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrick

avatar

Masculin Nombre de messages : 860
Age : 33
Localisation : Billom
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Septembre en Attendant, de Alissa Torres   Mar 25 Mai 2010 - 19:15

Le 11 Septembre 2001, alors que l'Amérique est frappé de plein fouets par les attentats sur les Twin Towers. Luis Eduardo Torres fera partie des milliers de victimes de cet attentat. Huit ans après, sa femme, Alissa Torres, raconte son histoire de l'après 11-Septembre dans ce documentaire sur le quotidien des veuves des victimes des attentats, publié chez Casterman.

En travaillant SON histoire avec l'illustratrice Choï, Alissa Torres raconte son quotidien. C'est son refus de voir au delà de son expérience personnelle qui donne toute sa force au livre, résume une critique du New York Times, en couverture de page.
En effet, l'album s'appuie sur le choix délibéré de la narration documentaire et intimiste, comme celle d'un journal intime auquel on effleure les pages au fil des dates. On suit dans le quotidien de cette femme ses épreuves face aux organismes de secours, ses souvenirs qui reviennent à la surface revivre son mari. Et aussi sa grande épreuve, la naissance d'un fils qui ne connaîtra jamais son père.

Le livre part vers une culture américaine qui donnera un sentiment de malaise à nombre de lecteurs français. Le rapport à l'argent y est exprimé sans la pudeur que nous connaissons. Il prend même une place prépondérante au fur et à mesure que le scenario avance.
Le pathos enfonce le clou lors de diverses scènes où la personnage insiste sur des jérémiades appuyant caricaturellement sur le système contre les victimes.
On apprend pas mal de choses tout de même, que ce soit le harcelement malsain des médias, les humiliantes lourdeurs des associations caritatives, ou encore le regard des proches, des amis.

Le dessin de Sungyoon Choï ? C'est pfff ! La dessinatrice travaille surtout les illustrations pour le New York Times. Elle aurait été choisi pour sa capacité à s'approprier la représentation de la ville.


En conclusion, une bande-dessinée qui nous interroge sur le pourquoi écrire ! Pourquoi expulser tout ce deuil en BD ? Pourquoi nous le jeter à la figure ? Cela me laisse pensif sur ce que les auteurs veulent exprimer dans leur scenario.
Revenir en haut Aller en bas
 
Septembre en Attendant, de Alissa Torres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan musées de Frédéric Mitterrand - La Tribune de l'Art du 9 septembre 2010
» Toy Story Playland: Soirée privée Club Actionnaires (3 septembre 2010)
» Moussette Run 17/18/19 Septembre 2010 (Saintes 17)
» [roman]Au bout, la lumière E. Torres
» Braderie à Rennes les 18 et 19 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: