AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabulous
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2438
Age : 34
Localisation : ... avec Mam'zelle Bulle ...
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.   Sam 20 Mar 2010 - 8:18



C'est Mussolini qui nous offre le titre, en effet, les lois fascistes ne prévoyaient rien à l'encontre des homosexuels puisque ce n'était bien entendu pas nécessaire.
Dans le livre nous voyageons entre deux époques, la notre et les années 30. Rocco et Nico sont deux journalistes qui veulent faire un reportage sur le confinement des homosexuels durant la période fasciste. Antonio, quant à lui, est le témoin et la victime de cette époque. Nous les suivons durant leur voyage dans les iles Tremiti qui ont été le siège de l'enferment "d'opposants politiques" un peu particuliers.
Nous y voyons à la fois les difficultés a traiter un tel sujet à travers nos deux journalistes, mais aussi, bien entendu, la violence et l'intolérance, que l'on peut espérer révolues, de cette époque.
Le traitement graphique, avec un choix de mise en couleur qui nous plonge dans la chaleur étouffante de l'Italie, m'a beaucoup plu.


_________________
"Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie." Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 38
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.   Ven 16 Avr 2010 - 7:40

Un témoignage touchant sur une bien vilaine période de l’Histoire italienne et de l’un de ses aspects les moins connus , j'ai appris beaucoup de choses en lisant cette BD et rien que pour cela je tire mon chapeau.

Au delà du documentaire historique , je trouve l'album réellement réussi , les personnages sont touchants , les émotions parfaitement retranscrites , je fus surpris de voir qu'au milieu de ces injustices et humiliations , les confinés ont toujours le souci d'amener un peu de gaieté et de joie sur cet île. Ils forment une vraie communauté en tissant des liens étroits avec les gardiens et officiers chargés de leur surveillance.
Le passé m'a beaucoup plus intéressé que les épisodes du présent , je trouve que la relation entre Ninella et les journalistes est racontée de façon un peu confuse.
Côté dessin , je suis conquis , le trait est simple et élégant , le trio de couleur (noir , blanc , doré) apporte un aspect chaleureux et rétro qui colle parfaitement au contexte.
Dernier bémol , le papier , certes l'album est un très bon rapport qualité/prix (15 euros pour 170 pages !) , mais voir à travers les pages , ce n'est pas ce qu'il y a de plus agréable pour la lecture.

Au final , très bonne lecture , un sujet délicat traité avec dignité , on vit pleinement l'histoire , en position d'obtenir mon vote à une BD de l'arrivée sunny .
Revenir en haut Aller en bas
naphtalene
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Nombre de messages : 958
Age : 45
Localisation : dans les alpages
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.   Sam 17 Avr 2010 - 9:50

LA surprise de la sélection ! D'emblée, ce style de dessin me déplaît, voire m'agace : j'aime les rondeurs dans les traits, et le côté trop graphique rend (à mon avis) les personnages roides et inexpressifs.

Toutefois, preuve qu'il ne faut pas se fier aux l'apparences, j'ai beaucoup aimé ce livre !

Cet ouvrage nous offre les bonnes clés (le prologue, l'histoire à proprement parler et l'interview de fin) pour découvrir un pan d'histoire méconnu.

Je trouve que le propos a été traité avec une grande finesse, les personnages sont extrêmement attachants. Le parti pris de voyager dans le temps avec Ninella crée un lien fort entre le lecteur et le perso, et rien que pour ça, ça mérite un cheers

Une très bonne surprise, vraiment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Nicrotte
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 507
Age : 39
Localisation : pas loin de chez BenBecker
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.   Lun 19 Avr 2010 - 14:38

Une histoire intéressante à défaut d'être passionnante sur un pan inconnu de l'histoire de l'Italie et de l'homosexualité, c'est toujours bon à prendre pour sa culture. C'est bien construit, le dessin est somme toute assez classique mais toujours juste, avec une bonne gestion de la bichromie. Je suis du même avis que Can, les scènes du présent manquent de quelque chose et au final sont très dispensables. Savoir pourquoi machin et bidule font ce reportage et voir Ninella devenu vieux grincheux au grand cœur, on s'en fout un peu je trouve...
En tout cas c'est à mon sens un livre intelligent, intéressant, mais qui est bien loin d'un Maus (la souffrance décrite est pas la même on est d'accord, mais bon) parce qu'il souffre d'un excès de classicisme.
Revenir en haut Aller en bas
Joco
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2296
Age : 49
Localisation : Troisième à gauche
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.   Ven 23 Avr 2010 - 17:04

Une belle découverte que cette lecture là !
J'ai personnellement passé un agréable moment avec tous ces homos. Leur histoire, bien triste sur le fond, est ici rendu avec beaucoup de fraicheur et de sincérité. Alors qu'on aurait pu sombré dans le mélo voir le sordide, on a au contraire un message simple et clair même si cette expérience a été terrible pour tous.
Le dessin est parfaitement maitrisé et je ne trouve pas les personnages trop figés et inexpressifs, au contraire, les sentiments de chacun sont particulièrement bien représentés, je trouve.
Quand à l'histoire des journalistes à l'heure actuelle, elle donne du relief au récit de Ninella en soulignant que les choses n'ont pas tant évolué que ça ! Il reste beaucoup de chemin à faire, je pense ! (Pour les plus septique je vous conseille la lecture de "Le bleu est une couleur chaude" voir ICI )
Revenir en haut Aller en bas
fufman
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 282
Age : 38
Localisation : clermont-ferrand
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone   Sam 24 Avr 2010 - 11:03

Voilà un ouvrage qui rate de peu la réussite totale.Pourtant tout commence bien. Un thème peu souvent utilisé en BD à savoir le traitement de l'homosexualité durant l'époque fasciste en Italie. Un trait fin et sobre , une trichromie utilisé avec beaucoup de poésie. Un scénario qui ne tombe ni dans le pathos dégoulinant ni dans la violence gratuite .

Mais mais....
Le sujet aurait mérité plus d'approfondissement , on en veux plus . L'impression que De Santis et Colaone n'on fait qu'effleurer leur sujet est patente tout au long du livre. Cette impression est confirmé par les apartés avec les journalistes venus "couvrir le sujet". On s'en contrefou totalement de ses deux personnages secondaires.
J'en voulais plus sur les conditions de vie de Ninella personnage au charisme magnifique et totalement réussi.

En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone reste quant même malgré tous ces petits défauts une BD plus que réussi qui mérite plusieurs lectures et une chaude recommandation
Revenir en haut Aller en bas
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 37
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.   Dim 25 Avr 2010 - 15:41

Bon, ben, je suis désolé. J'ai tenté par deux fois de lire la BD depuis mon emprunt en début de semaine et j'ai abandonné à chaque fois. Je ne suis pas du tout arrivé à rentrer dans le récit, ni par le ton graphique employé... Embarassed Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
Colonel Sponsz
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 847
Age : 115
Localisation : Bordurie
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.   Dim 25 Avr 2010 - 23:58

En ce qui me concerne la lecture commençait sous de mauvais auspices. Tout d'abord la couverture porte le sceau d'infamie "roman graphique". Il faudra un jour se décider à faire une pétition pour qu'auteurs et éditeurs abandonnent cette pompeuse étiquette.

Ensuite, peut-être pour faire plus "roman" encore, le livre s'ouvre sur une agaçante préface signée par deux spécialistes du sujet. Je ne sais si ils s'expriment maladroitement (dommage pour des écrivains) ou si ils sont réellement méprisants, mais réussir à écrire que la BD est "un média on ne peu plus contemporain, susceptible de toucher un public nouveau", c'est un peu fort de café. Passons sur le caractère "contemporain" du média, Winsor McCay, Hergé et consorts apprécieront... Mais surtout j'ai l'impression que dans la tête de ces messieurs, le lecteur de BD est forcément jeune, quasiment illettré, peu curieux de l'histoire et ne lisant jamais de "vrais livres".

Ce n'est peut-être pas entièrement la faute des auteurs de la BD, mais toujours est-il que je n'ai pas vraiment entamé ma lecture de bonne disposition, et que l'ouvrage a eu du mal à remonter la pente. Du coup, j'en ai surtout vu les défauts par ailleurs déjà relevés ici: personnages et intrigues secondaires inutiles et développés au détriment de ce qui aurait du être plus encore l'essentiel du récit. Dommage, car le dessin est de bonne facture et le propos nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Mémère
Titulaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 994
Age : 47
Localisation : Brenat
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.   Mer 28 Avr 2010 - 19:01

Je n'ai pas franchement accroché, et pourtant le thème me plaisait beaucoup, mais c'est dans la façon dont il est traité que j'ai été déçu.
J'ai trouvé le récit très décousu et également je n'ai pas trouvé grand intérêt à l'histoire parallèle se passant de nos jours.
Pour le dessin, bof, sans doute un peu trop simplifié à mon goût
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.   

Revenir en haut Aller en bas
 
En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En italie, il n'y a que des vrais hommes de Luca de Santis & Sara Colaone.
» Gaggia MDF d'occas sur Ebay italie/cuisinart
» [Besson, Philippe] Un garçon d'Italie
» [Italie] Rainbow MagicLand (2011)
» Italie. Elle apprend en direct à la télévision le meurtre de sa fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: Chroniques-
Sauter vers: