AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr

Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 4827
Age : 50
Localisation : entre un carton de nouveautés et une pile de retours
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr   Jeu 25 Juin 2009 - 7:03







Un peu comme ils l'avaient fait l'an dernier pour Super Spy, les éditions Futuropolis proposent une traduction d'un "classique" du Graphic Novel étasunien. Petit format, grosse pagination. Voilà pour les points communs car les contenus divergent.
Paru il y a une quinzaine d'années, Brooklyn Dreams est un récit autobiographique. De Matteis raconte les turbulences de sa jeunesse et son adolescence, sous couvert d'un pseudonyme qui ne dissimule pas grand chose. La grande originalité, c'est l'omniprésence (omnipotence ?) du narrateur, un De Matteis d'âge mûr et revenu d'à peu près tout, sorte de Dieu régissant sa propre histoire, son propre roman "plus ou moins éloigné de la vérité" selon les préceptes annoncés dès l'entame du récit. Et le conteur se permet toutes les digressions possibles, tout ce qui peut enrichir son propos est le bienvenu et le rythme s'en ressent en qualité.
Glenn Barr, le dessinateur, s'approprie enfin l'histoire et multiplie les styles graphiques pour mieux l'épouser. Entre lavis, trait, caricature, il jongle de case en case et offre à Dieu-le-Narrateur un prolongement visuel idéal. Comme l'explique De Matteis en postface, Barr a réussi le tour de force de fusionner deux univers et de coucher sur papier les images que De Matteis avaient en tête.
La même histoire racontée par d'autres auteurs pourrait être d'un ennui total. La tournure qu'elle prend avec ces deux compères en fait un récit passionnant et haletant. A noter une très belle traduction de Sidonie Van Den Dries.
J'espère que l'épaisseur de l'ouvrage ne vous rebutera pas car Brooklyn Dreams vaut vraiment le détour.




Dernière édition par fred le Jeu 3 Sep 2009 - 5:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.espritbd.com
BenBecker

avatar

Masculin Nombre de messages : 2959
Age : 38
Localisation : pas loin de chez Capitaine Nicrotte
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr   Sam 11 Juil 2009 - 16:51

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman (autobio)graphique !!! cheers
Ces quasi 400 pages se lisent très bien, sans prise de tête, de manière fluide voire même jubilatoire. Un peu (beaucoup?) de vrai, un peu (beaucoup?) de fiction, peu importe, le style graphique accompagne parfaitement ce récit d'un jeune lycéen de terminale et de sa (trépidante) vie !!! Wink
Une très belle surprise !!! Very Happy
Ne vous arrêtez surtout pas à l'épaisseur de l'ouvrage, vous pouvez largement le lire d'un coup (prévoir minimum deux heures) ou à travers les quatre chapitres. Razz
A noter une édition plus que correcte !!! Twisted Evil
Merci de l'avoir sélectionné !!! sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://ondeabulles.canalblog.com/
Pierrick

avatar

Masculin Nombre de messages : 860
Age : 34
Localisation : Billom
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr   Sam 11 Juil 2009 - 19:47

Je l'ai emprunté. Promettant de le lire assez rapidement. j'accroche sur la couv', très dynamique, avec un crayon jubilatoire. mais au feuilletage, j'y trouve hyper surprenant.
J'ai pas bien compris de quoi ça parlait non plus, du coup, je pars dans l'inconnu... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
PhilippeGrompf
Auteur
Auteur
avatar

Masculin Nombre de messages : 887
Age : 37
Localisation : aurillac, mais je me soigne
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr   Sam 11 Juil 2009 - 19:47

je vous invite à découvrir le site de Glenn Barr, sa peinture est incroyable...
http://www.glbarr.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://notalking.canalblog.com/
Pierrick

avatar

Masculin Nombre de messages : 860
Age : 34
Localisation : Billom
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr   Lun 13 Juil 2009 - 17:43

Bon, j'ai commencé à lire, et je trouve que c'est génial. Un style décousu qui s'annonce comme une succession d'anecdotes d'abord insignifiantes qui s'accumulent puis s'associent et se complètent au fil des pages.
J'ai déjà été ému par plusieurs passages, notamment celui du chien du narrateur, qui a failli me faire pleurer en public.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrick

avatar

Masculin Nombre de messages : 860
Age : 34
Localisation : Billom
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr   Jeu 16 Juil 2009 - 21:46

Voilà, j'ai fini Brooklyn Dreams. Je commence de suite ma petite dissertation par la critique de Télérama.

Une enfance inquiète puis une adolescence rebelle ne suffisent pas à faire une autobiographie intéressante. Mais cela aide. En plus, la mère est névrosée, le père, une plausible réincarnation de King Kong, et le reste de la famille relève d'une bonne thérapie de groupe. Franchement délectable ! Car J. M. De­Matteis ne se borne pas à conter des épisodes vécus ; il en retrouve la saveur lointaine et les réinvente dans un long récit bourré d'apartés et de coq-à-l'âne où il vadrouille avec virtuosité, mais toujours accroché à des repères intangibles : les explosives tragi-comédies qui font l'ordinaire de cette famille italo-juive de Brooklyn, et les expériences avec les filles puis la drogue, non moins chaotiques. Pour ordonner cette matière très riche, ou, mieux, pour y créer un désordre fertile, Glenn Barr a inventé d'attractives virevoltes graphiques qui mêlent réalisme et caricature, vérité crue et humour mélancolique. Elles ont beaucoup fait pour le succès de ce livre publié il y a quinze ans aux Etats-Unis et resté inédit en France jusqu'à ce jour. La découverte de l'été.


Critique pourrie, en deessous de tout ce que peut vous apporter la lecture de Brooklyn Dreams, ce gros bouquin, à mettre à côté de vos romans graphiques d'outre-Atlantique.
Et dans la plume et le style américain, il y a ce "je-ne-sais-quoi" comme qu'ils disent, qui offre à ce récit toute une richesse et toute une dimension comme on trouve si rarement dans la bande-dessinée.
La maîtrise et la fluidité de l'auteur, De Matteis, confèrent une lecture des plus jubilantes, et évite de tomber dans le piège du psychédélique, dans les méandres d'une histoire au fil décousu qui se perd dans les sous-péripéties sans jamais s'emmêler les pinceaux, ni égarer le lecteur pour de bon.
Style graphique fort, ultra expressif comme savent si bien le maitriser nos amis américains, avec des changements de styles différents, des univers riches. Bravo Mister Barr pour ce coup de crayon aussi maîtrisé.


Arthur Rmbaud eut dit "On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans". L'auteur n'a pas dû avoir cet âge là. Et bien moi, pauvre manant, je me souviendrais toujours de mon dix-septième anniversaire où l'on m'offrit cette carte avec photo du poète et sa célèbre maxime.

Car toute la quête que chacun d'entre nous doit traverser pour donner sens à notre existence est une histoire que 400 pages ne peuvent suffire à raconter. Le roman graphique que vous lirez peut-être est pourtant une synthèse dans laquelle chacun pourra se reconnaître et puiser toute l'émotion d'une jeunesse en révolte avec son monde.
La mauvaise lecture serait de chercher à comprendre ce de quoi parle l'auteur. Entre un chien qui sera emmené à la SPA, la consommation de drogues, le rejet de la famille, la lecture de Dostoïevski ou de supports masturbatoires n'offrent ni fil continu, ni péripéties liées. C'est tout le talent des deux auteurs de lier chacune de ces histoire que vit le très sympathique personnage, Vincent Carl Santini. Et c'est encore plus talentueux de faire vivre à travers tout cela le regard d'un ado qui est dans sa quête de repère, pour savoir ce qu'il veut faire de lui même.

Voilà, c'est comme ça que j'ai lu - assez rapidement, pour ceux qui ont peur des 392 pages - ce passionnant roman graphique. C'est une ode à la jeunesse. La conclusion théologique m'a un peu désarçonné et j'attends bien que, chers collègues forumistes, vous m'apportiez la contradiction.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrick

avatar

Masculin Nombre de messages : 860
Age : 34
Localisation : Billom
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr   Jeu 16 Juil 2009 - 22:12

J'ai encore posté comme un malade. Pardon de refaire le roman graphique de 400 pages en autant de lignes.

Revenir en haut Aller en bas
Can
Comité de sélection du Sheriff d'or
avatar

Masculin Nombre de messages : 2724
Age : 40
Localisation : Golden city
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr   Mer 29 Juil 2009 - 17:37

Jubilatoire , Ovni , chef d'oeuvre , énorme , les superlatifs ne vont pas manquer pour qualifier cet album décidement hors norme.

Comme beaucoup , l'épaisseur de l'ouvrage m'a quelque peu effrayé au premier abord puis les pages défilent , on fait la connaissance de Vincent Carl , ses parents , sa soeur , l'oncle , les tantes , les amis , et on va se passionner à la vie de ces individus , comme s'ils faisaient partis de nos proches. C'est tout l'art de cet album , de hisser des personnages de fiction à un niveau réel , de rendre captivant et touchant des événements somme toute quelconque.

En réponse à Pierrick , le dernier chapitre m'a aussi globalement désarçonné , je m'attendais à un truc énorme , je ne sais pas , un truc différent , je me suis dis , quoi ? .... tout ça pour ça ? , et puis finalement en repensant à tout ça , je pense que c'est juste dans la logique de l'histoire , celle d'un ado qui va passer à l'âge adulte et qui va découvrir de nouvelles valeurs , de nouvelles convictions.

Bref , ce magnifique Brooklyn Dreams va trouver une place de choix parmi mes rares BD américaines , des pavés également (Blankets et De mal en pis).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chronique] Brooklyn Dreams de De Matteis et Barr
» [chronique] Sutures de David Small
» [Vachss, Andrew] La sorcière de Brooklyn
» [chronique] The Mystery Play de Grant Morrison et John.J.Muth
» [chronique] Hellboy - Presentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUBE D'ESPRIT BD MANGA :: BD :: BD américaine-
Sauter vers: